Présentation




2ème Conférence Caribéenne sur la drépanocytose

Présentation
Dans l’ensemble des pays de la Caraïbe la prévalence du gènebêta S, à l’origine de la drépanocytose, est relativement élevée, pouvant atteindre jusqu’à 15% de la population.
En 2006 des spécialistes de la drépanocytose de 11 pays/régions Caribéennes (Bahamas, Barbade, Cuba, Dominique, Guadeloupe, Guyane Française, Haïti, Jamaïque, Martinique, République Dominicaine, Trinidad-et-Tobago) se sont rencontrés pour discuter de leurs programmes de prise en charge et travaux de recherche et créer le cadre nécessaire au développement d’un réseau régional sur la pathologie drépanocytaire et les thalassémies. Les résolutions prises ont abouti au lancement du réseau : CAREST, pour “Caribbean Network of Researchers on Sickle Cell Disease and Thalassemia”, soit : Réseau Caribéen des chercheurs/cliniciens sur la drépanocytose et les thalassémies ».

Les objectifs de CAREST sont les suivants :

1) Promouvoir la reconnaissance de la drépanocytose et des thalassémies en tant que priorités de santé publique dans la région Caraïbe;

2) Fournir aux décideurs des données épidémiologiques et autres indicateurs de santé sur la drépanocytose;

3) Améliorer la qualité des soins offerts aux patients atteints de drépanocytose et de thalassémie ainsi qu’à leurs familles, par l’édition de protocoles cliniques ou de recommandations appropriées au niveau du développement de chaque territoire;

4) Faciliter des collaborations pour le développement de programmes de recherche sur des priorités concernant la drépanocytose et les thalassémies dans la Caraïbe;

5) Agir en tant que ressource technique pour les familles, les organisations non gouvernementales (O.N.G) et les gouvernements dans les régions concernées par la drépanocytose et les thalassémies.

Sur la base de ces objectifs, CAREST organise la 2ème Conférence Caribéenne sur la drépanocytose qui se tiendra du 27 au 30 novembre 2011 en Guadeloupe. Cette réunion qui sera en priorité axée sur la drépanocytose abordera comme principaux thèmes les aspects relatifs à la prise en charge clinique, les infections et les vasculopathies (approches cliniques et mécanismes physiopathologiques) ainsi que les dernière avancées thérapeutiques (greffe, thérapie génique, hydroxyurée). Des aspects spécifiques de la prise en charge des thalassémies seront aussi abordés.

Cette conférence s’adresse aux professionnels de santé, chercheurs et ’aux associations de patients.
Nous souhaitons vivement votre participation à cette Conférence.


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte

36ème Congrès des Réserves Naturelles de France